Maison de retraite à Trélazé

 

 


Total visiteurs : 32768
Aujourd'hui : 5
Actuellement en ligne : 1
Pages vues : 136842

Le projet de restauration


La restauration est un élément essentiel du bien-vivre en EHPAD sur lequel le résident est attentif. En effet, la restauration est un service à part entière et la qualité de cette dernière est souvent un point de satisfaction ou d’insatisfaction. Le moment du repas est un moment important, mais également un repère dans la journée du résident, il est donc essentiel d’en faire un moment de plaisir.

 

  Qu'est ce que la restauration à la Résidence Les Plaines ?

À la Résidence Les Plaines, cette activité ne se limite pas seulement à une fonction « alimentaire », mais met en jeu bien d’autres aspects tels que les aspects psychologiques, culturels, sociologiques etc.

Les repas sont des moments privilégiés avec le résident. Ils font appel aux odeurs, aux couleurs, aux saveurs et concourent à la perpétuation des relations sociales, du bien-être et du plaisir des sens.
 
L’activité de la cuisine ne s’arrête pourtant pas à la production de repas puisqu’elle intervient aussi en complémentarité du projet d’animation. En effet, la cuisine est souvent associée aux évènements festifs tels que les repas à thèmes, mais les cuisiniers animent également des ateliers avec les résidents, notamment pour la préparation de recettes diverses ou de repas complets, ainsi que pour des ateliers pâtisserie ou chocolaterie, ceci pour le bon plaisir des participants.
  
 L’offre proposée

Le repas est confectionné sur place avec des produits frais de préférence. Les pâtisseries sont par exemple réalisées entièrement sur place par nos cuisiniers.

L’offre de restauration se veut autant que possible personnalisée, adaptée aux goûts, aux habitudes, tenant compte des aversions et des pathologies éventuelles. C’est pourquoi, il est proposé une adaptation permanente de la prestation aux besoins évolutifs du résident, notamment en mettant en place une modification des textures, une adaptation du régime ou en proposant le « Manger Mains ».
 
Le « Manger Mains » est un projet d’autonomisation de l’alimentation de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou toute autre pathologie. L’alimentation « Manger Mains » a pour but de permettre aux personnes dépendantes qui ne sont plus en mesure de manier les couverts, de retrouver leur autonomie en se servant de leurs doigts pour manger. Les cuisiniers vont alors préparer des mini tartelettes, des canapés, des tartines…, sur le même modèle que ce que l’on peut retrouver dans certains cocktails.
 
La modification des textures : Certains résidents doivent parfois manger un repas mixé, mouliné ou « coupé gros ». Afin de maintenir le plaisir et plus particulièrement le plaisir des yeux, puisque l’on sait que le plaisir vient plus de la vue que du goût lorsque l’on avance en âge, les plats sont reconstitués avec des moules évoquant ou rappelant le produit dans l’assiette. Un effort est fait sur la présentation.
 
 
  

Les commissions

 La commission restauration a pour mission d’améliorer la restauration et pour objectif d’écouter les résidents. Tous les résidents sont invités à discuter des menus passés et futurs autour d’un goûter animé par le chef de cuisine et la diététicienne. Toute observation ou critique est entendue et traitée par le chef de cuisine.
 
 La commission qualité repas quant à elle a pour mission d’améliorer le service et pour objectif de recueillir les remarques des résidents sur les quatre secteurs, mais également de faire le point sur la composition des repas, les quantités, les textures, les régimes, sur l’organisation et les consignes relatives aux repas et de faire un travail sur la communication interne. Cette commission s’adresse plus particulièrement aux agents.