Maison de retraite à Trélazé

 

 


Total visiteurs : 44394
Aujourd'hui : 42
Actuellement en ligne : 1
Pages vues : 188178

Les évaluations internes et externes

Evaluation interne

 Au-delà de l’obligation règlementaire pour l’ensemble des EHPAD, l’évaluation interne :
  • constitue une occasion pour les professionnels de porter une appréciation sur leurs prestations et les effets pour les résidents au regard de l’ensemble des recommandations de bonnes pratiques professionnelles applicables au secteur (démarche participative)
  • donne du sens aux actions et à l’engagement des professionnels  dans  l’accompagnement  des  résidents
Comme le recommande l’Anesm, nous avons évalué la qualité de nos prestations au travers cinq axes centrés sur les résidents :
 
  • la garantie des droits individuels et collectifs ;
  • la prévention des risques liés à la santé ;
  • le maintien des capacités dans les actes de la vie quotidienne et l’accompagnement de la situation de dépendance ;
  • la personnalisation de l’accompagnement ;
  • l’accompagnement de fin de vie.

 

Ainsi, nous nous sommes interrogés sur nos pratiques et les avons analysées, collectivement, dans le but de mobiliser les différents professionnels sur les changements à conduire. Le programme de travail est compilé  dans un « plan d’amélioration de la qualité ».
 
 

Evaluation externe

L’évaluation externe a été introduite par la loi n°2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale. Pour réaliser leur évaluation externe, les établissements et services sociaux et médico-sociaux doivent choisir des organismes habilités.

 

Portant sur les activités et la qualité des prestations des EHPAD (entre autres), l’évaluation externe porte de manière privilégiée sur la pertinence, l’impact et la cohérence des actions déployées par les établissements et services, au regard :

- d’une part, des missions imparties
- et d’autre part des besoins et attentes des populations accueillies

 

Les champs des évaluations externe et interne sont les mêmes afin d’assurer la complémentarité des analyses portées sur un même établissement ou service et de fait, pouvoir apprécier les évolutions et les effets des mesures prises pour l’amélioration continue du service rendu.

 

 

« S’évaluer : se connaître pour s’améliorer »